La Spezia

La baie de La Spezia est plus connue sous le nom de Golfe des Poètes. En effet, de nombreux poètes ont vanté sa beauté au fil du temps, en choisissant ses rives comme leur patrie. La ville de La Spezia est une petite ville située dans le centre du Golfe. Elle est souvent considérée comme la porte d'entrée ver les plus célèbres Cinque Terre, mais elle est aussi de plus en plus appréciée des touristes qui choisissent d'y séjourner.

La ville de La Spezia

Aux standards italiens, La Spezia est une ville de construction récente.
Au XIXe siècle, Napoléon Bonaparte décida que la ville, avec sa crique naturelle, pouvait devenir une base navale parfaite pour la flotte impériale.

La ville conserve toujours le caractère du grand port de la marine italienne et, ce n’est pas un hasard, elle est devenue un important port de commerce et pour les bateaux  de croisière.

De nombreux bâtiments du centre de La Spezia, joliment décorés et datant des XIXe et XXe siècles, sont encore visible dans la ville. Dans le nouveau quartier de la ville, on peut observer des architectures contemporaines très particulières.
Les musées d’art et d’histoire offrent une découverte culturelle intéressante. La grande zone piétonne est abrite de nombreux magasins, restaurants et bars.

Le majestueux navire Vespucci

Un peu d'histoire de la ville

Vers le milieu du XIIe siècle, le village de La Spezia était déjà connu, comme en témoignent les premiers documents commerciaux de l’histoire de la ville datant de 1160.

Nicolò Fieschi appartenait à l’une des familles les plus puissantes de Gênes, mais à cause de la guerre entre Guelfes et Gibelins, répandus aujourd’hui dans toute l’Italie, il fut contraint de fuir et de se réfugier à La Spezia, avec l’aide de son oncle le pape Innocenzo IV.

Une fois dans la ville, il a commencé à construire le château de San Giorgio avec l’intention de créer une seigneurie, comprenant de nombreux autres territoires de la Riviera ligure. Gênes, incapable de tolérer cette menace, a déclaré la guerre à la famille Fieschi qui s’est terminée en 1276 avec la victoire de Gênes. Jusqu’en 1797, La Spezia et tout son golfe restèrent sous la domination de la puissante République maritime génoise.

Malgré la défaite, La Spezia acquit un rôle de premier plan par rapport aux autres centres habités du Golfe, grâce également à son commerce florissant de sel. La ville, à cette époque, était entourée de murailles et le château construit par Nicolò Fieschi fut, au fil des siècles, agrandi et amélioré.
Craignant que le golfe de La Spezia ne tombe aux mains de l’ennemi, la République de Gênes met en œuvre, à partir du milieu du XVIe siècle, un programme de défense impliquant la construction d’énormes fortifications à des points stratégiques du golfe. Même aujourd’hui, ceux qui arrivent dans la ville depuis la mer peuvent observer la Tour Scola (“Torre Scuola”) à l’extrémité orientale de l’île de Palmaria, les forts de “Santa Maria”, “Varignano” et du “Pezzino” sur la côte ouest du golfe.

Preuve de l’importance stratégique acquise, Spezia devient en 1576 le siège de la capitainerie, l’un des huit “sièges principaux” de la République de Gênes. Au début du XVIIe siècle, les murs de la ville furent agrandis: aujourd’hui, dans la Via Prione, à l’angle de la Via Cavallotti, il est possible de voir une partie de ces murs. Cependant, Gênes n’a jamais donné à La Spezia l’opportunité de développer son commerce et la vie économique de la ville s’est tarie: la taille de la ville est restée inchangée pendant de nombreux siècles, avec environ 2 000 à 2 500 dans une zone de 250 par 300m. 

En 1797, la République de Gênes fut conquise par Napoléon et, avec l’arrivée des Français, un nouveau chapitre s’ouvrit pour la ville de La Spezia.
Napoléon décida de construire un grand arsenal naval sur la côte ouest du golfe. Les projets français ont été exécutés uniquement sur papier car la chute rapide de Napoléon a arrêté la réalisation des travaux.
En 1815, la Ligurie passa sous la domination du Royaume de Sardaigne, mais la véritable révolution urbaine de La Spezia ne survint qu’avec l’unification du Royaume d’Italie, en 1861. Le Premier ministre de l’époque, Camillo Cavour, souhaitait se doter d’une flotte militaire importante et moderne, il a choisi La Spezia comme centre pivot pour la réalisation du projet. Les travaux de construction de l’arsenal ont débuté en 1862 et se sont terminés en 1869. Il s’agissait d’un travail énorme: la vieille ville a été partiellement détruite pour adapter les espaces de la nouvelle structure; des quartiers entiers ont été construits, dont certains étaient destinés à accueillir plus de 8 000 travailleurs employés dans l’arsenal; de nouvelles routes ont été ouvertes, une ligne de chemin de fer et de nouvelles installations industrielles ont été construites autour de la ville. De 5 000 habitants qui vivaient à La Spezia en 1861, on passe à plus de 100 000 au début du XXe siècle.
Durant la seconde guerre mondiale, La Spezia a été lourdement bombardée. Il s’agissait d’un objectif militaire stratégique de première importance. C’est pourquoi, aujourd’hui, en se promenant dans les rues du centre-ville, on peut voir une alternance de bâtiments anciens et de bâtiments de construction récente.

- Où êtes-vous ?

Golfe des Poètes

Expériences dans le Golfe des poètes

.

Informations utiles pour visiter La Spezia

Coment accéder à La Spezia

  • En voiture, la sortie de l’autoroute A12 Rosignano-Gênes rejoint la jonction d’autoroute qui relie Santo Stefano Magra à la ville de La Spezia.
  • La Spezia compte de nombreuses zones piétonnes et il peut être judicieux de laisser la voiture dans l’un des nombreux parkings situés dans des zones stratégiques de la ville et bien reliées au centre.
  • En train, la gare centrale de La Spezia se trouve à quelques pas du centre historique de la ville et permet un accès facile aux Cinque Terre. Vous pourrez acheter la carte Cinque Terre si vous le souhaitez, qui offre également des avantages pour les amateurs de randonnée.
  • Il est possible de rejoindre La Spezia par voie maritime, surtout en été. De Portovenere, des Cinque Terre et de Lerici, des bateaux sont disponibles (consulter les horaires). Il existe également de nombreuses marinas dédiées aux bateaux de plaisance privés. De plus, la ville de La Spezia est desservie par les croisières, grâce à Costa.

Les plages de La Spezia : de petits paradis en dehors de la ville Spiagge della Spezia: non in città, piccoli paradisi

La Spezia est une ville balnéaire. Cependant, en raison de son histoire industrielle récente, les plages de La Spezia ne se trouvent pas dans la ville, mais se trouvent toutes à quelques kilomètres de là, accessibles par la mer, en bus ou en train.

Que faire à La Spezia

Le château de San Giorgio domine la ville

Le château San Giorgio de La Spezia

Informations

Billets : entrée €5,50, tarif réduit €4.00

Horaires d’ouverture :
– hiver : du mercredi au dimanche 9h-12h30 et 14h-17h 
– été : du mercredi au dimanche 10h30-16h30; lundi 10h30-13h30.

Jour de fermeture :
Lundi après-midi, mardi, 1er janvier, 24 et 25 décembre.

Sur demande, un ascenseur est disponible pour les personnes à mobilité réduite.

Le château de San Giorgio est une fortification militaire datant de l’époque de la République génoise (XIIIe siècle) qui domine la ville du haut des collines (les “colli”). Il est accessible par la Via 27 Marzo ou par un ascenseur depuis la Via del Prione.

En choisissant cette deuxième option, vous vous arrêterez un niveau inférieur au château, via XX Settembre, puis vous pourrez continuer à pied et atteindre l’entrée du château en quelques instants.

Depuis San Giorgio, il est possible d’observer la mer et la ville, la forme du golfe, et de comprendre sa prédisposition naturelle de la région à la défense militaire.

Le château a été construit sur un ancien fort, agrandi par Nicolò Fieschi quand, en 1262, il voulut renforcer sa domination sur la région. Cependant, en 1273, les troupes de la République de Gênes, dirigées par Oberto Doria, conquièrent, détruisent et pillent La Spezia en battant les troupes de Fieschi. Nicolò a dû abandonner tous ses biens, y compris le château.

En 1343, lorsque le doge Simone Boccanegra désigne la ville “Spetia” comme propriété du nouveau Podestà (magistrat), le château est reconstruit. Durant cette période, les nouveaux murs de la ville furent également construits: il ne reste aujourd’hui que 300 mètres de ce qui était autrefois un imposant bâtiment défensif qui entourait toute la ville, mais il est encore possible de distinguer les remparts d’origine et les passerelles des gardes qui patrouillaient du château au quartier de Sant’Agostino, ancien centre commercial de la ville, doté d’un important marché du sel.

Le château de San Giorgio est resté longtemps en ruine. Aujourd’hui, après une restauration minutieuse qui a duré plus d’une décennie, il est au centre de la vie de la communauté culturelle et sociale. A l’intérieur, outre l’imposante structure interne de la forteresse, il est possible de visiter les collections archéologiques du musée civique “Ubaldo Formentini”.

L’endroit se prête également à l’organisation de mariages et de fêtes, avec une magnifique terrasse sur la mer et la ville.

Le château San Giorgio de La Spezia

Informations

Museo Navale – Musée technique de la Marine
Via G. Amendola, 1; billet : 1.55€; de 8h à 19h30, du lundi au dimanche

Museo Amedeo Lia – Collecton d’art Italien du XIIIème au XVIIIème siècle.
Via del Prione, 234; billet 7€ ; du mardi au dimanche de 10h à 18h

 

Camec  – Centre d’Art Moderne et Contemporain
Piazza C. Battisti, 1; billet 5€; du mardi au dimanche de 11h à 18h 

Museo del Sigillo – Collection de sigiles et sceaux du monde entier
Mercredi et Jeudi de 15h à 18h; du vendredi au dimanche de 10h à 13h et de 15h à 18h; fermé le lundi et mardi. billet : 3,5€

Museo Etnografico – une collection complète de matériaux et d’artisanat de la Lunigiane et de la Vallée de Vara, à partir du XVIIIème siècle.
Via del Prione, 156 – mardi de 10à 12h30, du vendredi au dimanche de 10à12h30 et de 16h à 19h. 

Dernières nouvelles de La Spezia

Expériences à La Spezia

.

- Où êtes-vous ?

Golfe des Poètes

It seems we can’t find what you’re looking for. Perhaps searching can help.

On this website we use first or third-party tools that store small files (cookie) on your device. Cookies are normally used to allow the site to run properly (technical cookies), to generate navigation usage reports (statistics cookies) and to suitable advertise our services/products (profiling cookies).
Enabling these cookies, you help us to offer you a better experience. Cookie policy